AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tom Quigley

Serpentard - 6ème année
Tom Quigley



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} _
MessageSujet: Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}   Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} EmptyMar 10 Aoû 2010 - 0:21

Salle commune, lieu de détente et de distraction... ça avait plus ou moins été en ces termes que le quelconque individu qui était préfet à l’époque où Tom, lui était en première année lui avait présenté la salle commune des verts et argents la première fois qu’il y avait mis les pieds, et pour diverses raisons, Tom avait toujours su qu’il n’apprécierait pas cet endroit. Les mots « détente » et « divertissement » sonnaient trop comme des invitations aux hurlements, eet autres jeux idiots et bruyants genre cartes explosives. Et il n’avait pas eu tort, à ce sujet. Pas moyen d’avoir le calme qu’il appréciait tant tant qu’il se trouvait dans la salle commune... Et son dortoir, il ne préférait même pas l’évoquer. Ses camarades de chambres étaient autant de crétins puérils qui trouvaient très amusant de glisser divers trucs gluants sous ses couvertures. Les seuls moments où il pouvait vraiment apprécier le confort de la salle commune, c’était quand il était en présence de sa soeur. Il était toujours plus amusant de s’affliger à deux de leur environnement serpentardien. Tout seul, ça n’avait pas d’intérêt.

Tom, un bouquin quelconque à la main, emprunté à la va-vite et au hasard à la bibliothèque (parce qu’il fallait bien trouver un moyen de s’occuper, même quand l’idée de loisir ne vous inspire qu’un ennui des plus profonds), était parti en quête d’un endroit tranquille où il pourrait tuer le temps sans avoir à supporter les pitreries hautement puériles de ses camarades au QI sous-développé. Il erra un moment dans les couloirs. Il n’avait pas beaucoup de possibilités. La salle sur demande, il connaissait pas, donc on oublie, les cuisines... Les elfes de maison c’est moche et c’est chiant, et puis il aime pas la bouffe (de toute manière, ils devraient tous être virés pour avoir cuisiné de la tarte aux poulpes) alors quoi? C’est en passant au niveau de la salle où quelques malades en stade avancés étudiaient cette matière obscure et profondément louche qu’était l’arithmancie qu’il lui vint une idée, forcément brillante, parce que c’était la sienne. Cela faisait deux bonnes heures que tous les cours étaient finis, autrement dit, personne n’aurait l’idée d’aller le déranger ici... d’autant plus qu’il s’agissait de la salle du cours d’arithmancie, ce qui limitait beaucoup le nombre de personnes connaissant son existence et emplacement (parce qu’il faut vraiment être malade, pour faire arithmancie) - lui il le savait, parce qu’il avait tenté d’étudier l’arithmancie, pendant deux bonnes journées (hey, j’ai pas dit qu’il était sain d’esprit) avant de se rabattre sur l’étude des moldus (c’était avoir de bonnes notes facilement, mais en même temps, l’arithmancie, quoi! Est-ce que quelqu’un savait exactement ce qu’était cette matière, au moins?).

Il avait vu juste, à l’intérieur de cette salle, il n’y avait personne - en même temps, je ne le répèterais jamais assez, mais c’était la salle du cours d’arithmancie. Le décor semblait ne pas avoir trop changé depuis la dernière fois où il y avait mis les pieds : un espace très neutre, et juste un tableau noir, recouvert de formules mathématiques écrites à la craie, de toute évidence incompréhensibles. « Mais comment? » vous exclamerez-vous, « il existerait donc un domaine dans lequel Tom Quigley n’excellerait pas? ». Mmm non. Mettons les choses au point. Il s’agissait de l’arithmancie, l’arithmancie. C’était tout sauf une matière, un centre d’intérêt ou même une chose... Tom savait juste où il était raisonnable de perdre son temps, et où ce n’était vraiment pas nécessaire. Et de toute évidence, une salle de cours d’arithmancie ne pouvait servir que pour permettre aux élèves souhaitant un peu de calme de pouvoir lire tranquilles. Ce que le serpentard envisageait bien de faire.

Il alla s’installer sur une table proche d’une fenêtre, s’assit en tailleur, et entama la lecture du fameux livre quelconque qu’il avait pris au hasard dans un des rayons de la bibliothèque, sans même prendre soin d’en regarder le titre... après tout, du moment que ça se lisait, ça lui allait, le but étant de meubler son temps, puisqu’il fallait bien qu’il fasse quelque chose. Alors, ce fameux livre.... « L’alphabet de Tripoli »... Un nom à coucher par terre, Tom sentait déjà son attention faiblir quand soudain, son regard tomba sur le sous-titre du livre... « ou initiation à l’arithmancie ». Bon. D’accord. Il était maudit, le dieu arithmancie avait crié vengeance après que le disciple le plus brillant qu’il aurait pu espérer lui ait tourné le dos. Eh ben prout. C’était nul, l’arithmancie, d’abord. Sans plus de cérémonie, il ouvrit grand la fenêtre à côté de laquelle il se trouvait et bazarda son bouquin à travers l’encadrement. Dans les dents, dieu de l’arithmancie!

Bref... maintenant, il allait devoir trouver un autre truc à faire... Fichtre... M’enfin, n’importe quelle activité serait plus distrayante que la lecture du bouquin qu’il venait de jeter, et ce n’était pas ce serdaigle qui venait d’ouvrir la porte de la salle qui allait le contredire. - Gneeee... Minute. En effet, il y avait bel et bien un serdaigle dans l’encadrement de la porte. Et comme c’était un serdaigle, ça pouvait tout à fait être son genre.

_________________
Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Ngul3d Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Gaspard Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Icone1-2e68c1
Humpf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylian Beckman

Serdaigle - 5ème année
Kylian Beckman



Votre personnage
...est un: élève ayant la rare capacité de compter au moins jusqu’à 10 (on en trouve plus beaucoup de nos jours)
...a: 15 raisons de ne pas se montrer raisonnable.
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} _
MessageSujet: Re: Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}   Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} EmptyMer 11 Aoû 2010 - 22:20

Après une journée de cours crevante, Kylian se décida à bosser ses devoirs pour le lendemain. Pour pourvoir bosser dans le calme, sans être dérangé, il décida de s'isoler dans la salle commune des Serdaigle. Quoi de plus calme qu'une salle vide? C'est pourquoi il s'était installé à une table prête de la fenêtre de préférence. Puis s'était attelé à la tache des devoirs. Il avait effectué sans vraiment de difficulté sa métamorphose, cependant, il avait pris plus de temps pour faire son Histoire de la Magie, matière qu'il trouvait ennuyeuse au possible. Par conséquent, ce n'est qu'au bout de quinze minutes de travail que Kylian commença à bosser son Arithmancie. Il chercha des pendant une demie heure pour répondre à une question mais rien... Pourtant, lorsqu'il l'avait copié,il lui avait paru facile, mais devant la feuille, plus rien. Il chercha le problème pendant bien dix minutes et se rappela que le prof avait laissé l'énoncé au tableau, il alla donc voir si éventuellement il avait oubliéun mot ou une phrase, ce qui pourrait répondre à ses interrogations quant à sa difficulté. Il rassembla donc ses affaires, les rangea dans un coin et pris la porte.

En chemin, il ne croisa personne, pas un chat. Et lorsqu'il arriva à la porte de la salle d'arithmancie. Là, il vit une tête penchée sur un livre. Lorsque que celui ci leva la tête, il na fallut pas à Kylian plus d'une minute pour deviner que c'était un Serpentard. Tout laisser penser à cette hypothèse. Kylian ne pouvait pas reculer, il l'avait vu. Il avait donc deux solutions : l'ignorer ou l'affronter. Il choisi la deuxième solution, ne voulant pas passer pour une lopette. Il posa ses affaires sur la table à proximité, s'assit, et commença à recopier. Il chercha quelque chose à dire. Et se dit qu'après tout, il n'était pas obligé de parler. Et voilà, le caractère trouillard de Kylian reprenait le dessus. Lui qui s'était promis de changer cette année! Zprès tout, un 5ème année ne devrait avoir peur de rien. Il devenait adulte quand même!! Donc c'est le torce gonflé de courage qu'il se décida à causer. Sans gueuler, sans insultes, sans rien jurer. Juste avec des mots, simples.

-Je m'attendais pas à rencontrer un Serpentard dans une salle de cours vide...

Whaa, super réplique dans le style iditote! Quel manque de répartie... Kylian se faisait honte...Il s'attendit donc à une réplique bien plus sanglante de la part de son "ennemi". Il allait sûrement se foutre de lui comme il faut, ou au contraire il aurait pitié... Un Serpentard? Pitié? Hahah, quel idiot il fait!Puis il repensa à la tête de cet élève. Bizarre, elle ne lui disait rien. Il n'était pas inscrit au cours, alors que faisait - il ici? On ne va pas par hasard dans cette salle. Si Kylian l'avait vu en cours, il se serait souvenu de sa tête, il est très physionomiste par conséquent, il aurait retenu son visage ayant passé une heure dans la même salle.

-Et surtout, qu'est ce que tu fais là?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Quigley

Serpentard - 6ème année
Tom Quigley



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} _
MessageSujet: Re: Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}   Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} EmptyJeu 12 Aoû 2010 - 22:08

Tom s'attarda quelques petites secondes sur celui qui, par la force des choses, allait devenir son interlocuteur. Il l'avait déjà vu... quelque part. A Poudlard, très certainement, dans un couloir, ou autre, ce n'était pas comme si l'école débordait d'élève, après toutes ces années d'études, ils avaient bien dû être forcé de se croiser deux ou trois fois. Pour autant, il était évident qu'ils ne s'étaient jamais parlé, et la raison à cela était bien simple. Tom ne parlait jamais. Il agissait toujours comme si sa salive lui était comptée (désolée, l'image est pas franchement glorieuse). Et puis, franchement, ce type n'avait pas l'air de mériter ne serait-ce qu'un centième de son attention (et encore, c'était déjà trop), le simple fait d'avoir perdu autant de temps à le regarder l'affligeait profondément. Misère. Il n'y avait donc aucun coin de Poudlard où être tranquille! Si même la salle du cours d'arithmancie n'était plus un lieu sûr, alors il n'y avait plus rien à espérer de quoi que ce soit. Le serdaigle (ainsi nommé non pas parce que Tom avait particulièrement retenu le fait que Kylian était à serdaigle, d'ailleurs s'il l'avait su, il aurait tôt fait de l'oublier, mais parce que c'est mieux de ne pas se répéter) sembla hésiter un moment, mais en dépit de tous les regards du serpentard, qui étaient loin de l'inviter à venir prendre tranquillement le thé mais lui conseillaient plutôt de se casser et de lui foutre la paix, il vint s'installer à une table et se mit à écrire. Non mais sans gêne, quoi! Ne savait-il donc pas qu'il était fortement déconseillé de déranger le grand Tom Quigley dans sa solitude? Et depuis quand la salle d'Arithmancie était elle devenue une salle ultra prisée où tout le monde venait tranquillement s'asseoir? Tss...

Après un moment durant lequel le serdaigle continuait de gratter dans son coin, sous le regard pas spécialement gentillet de Tom, qui continuait à l'inviter à se barrer sur le champ, il se décida à prendre la parole... et aurait pu s'épargner cet effort, d'après le serpentard, étant donné les inepties qui s'échappaient de ses lèvres. Ben oui, tout arrive, dans ce monde, lui non plus ne s'attendait pas à ce qu'il pleuve des crapauds-buffles dans la semaine à venir, mais on est jamais à l'abris de rien, c'est comme ça. Omettant complètement le fait que Kylian avait tout de suite remarqué qu'il était à serpentard (d'une ça devait être marqué sur son front, de deux, Kylian aurait très bien pu rapidement le constater au cours d'une des rares fois où ils s'étaient potentiellement croisé), Tom continuait de trouver cette question idiote et insensée. Et quoi? Les serpentards n'avaient-ils donc pas les mêmes droits que les autres? S'ils avaient envie d'aller dans une salle de cours vide, c'était leur droit le plus strict, que diable! Non mais quelle discrimination... Si Tom avait eu l'âme d'un patriote serpentarien, sans doute aurait-il protesté contre l'injustice qui lui était faite et l'affront fait à sa maison, mais comme il se foutait royalement de tous ces systèmes de maison, et considérait que tous les élèves de Poudlard, toutes classes et toutes maisons confondues, feraient mieux d'aller crever sur le champ plutôt que de lui cacher le paysage, il n'en ferait rien. Il constatait juste, posément, et avec le recul que lui permettait son intelligence hautement supérieure (nous ne le répèterons jamais assez), qu'il trouvait la réplique du jeune homme particulièrement inutile, et la question qu'il posa ensuite n'allait pas rattraper les choses. En fait, pour satisfaire pleinement Tom, il aurait fallu, tout simplement, que le serdaigle se la boucle. C'est vrai, ça, pourquoi les gens se sentaient-ils toujours obligés de faire la conversation, et ce même avec des gens qu'il savaient d'avance qu'ils ne blaireraient pas? Quelle hypocrisie, franchement! Bref... Que répondre à cela, un "Je t'emm***" aurait sans doute été approprié. Mais non, Tom était tout de même plus distingué que cela.


"Je ne m'attendais pas à ce que la sous-catégorie de crétin à laquelle tu appartiens existe encore."

C'est vrai, à la base, en entrant à Poudlard, il avait pensé que l'école serait peuplée de gens d'exceptions. Certainement pas aussi exceptionnels que lui, mais au moins... à un niveau relativement élevé, disons. Il avait rapidement déchanté. Les crétins étaient partout, et même les sorciers pouvaient être de parfaits imbéciles. Il fallait dire qu'il en fallait beaucoup pour être conforme aux critères d'excellence des Quigley. A vrai dire, si Poudlard devait se conformer aux critères de Tom, il n'y aurait plus que deux élèves dans Poudlard, lui et sa soeur (on est jamais assez nombriliste).
Comme il n'allait évidemment pas justifier la raison de sa présence ici (hors de question), il n'ajouta rien de plus, plus quinze mots dans une phrase, c'était déjà beaucoup trop d'énergie dépensée pour quelqu'un qui n'en méritait pas autant, mais il fallait croire que Tom était d'humeur charitable, aujourd'hui. Faute d'ajouter un mot de plus, parce que ça aurait été vraiment éreintant, Tom lança au serdaigle un regard qui voulait approximativement dire "j'étais là avant, aurais-tu l'obligeance de t'en aller, ta présence m'ennuie au plus haut point". Oui, les regards de Tom en disaient toujours long, c'était à force de ne pas parler, sans doute... Ou parce que ses longues conversations silencieuses avec sa soeur lui avaient fourni un entraînement imparable.

_________________
Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Ngul3d Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Gaspard Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Icone1-2e68c1
Humpf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} _
MessageSujet: Re: Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}   Blasphème anti arithmancien {pv Kylian} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Blasphème anti arithmancien {pv Kylian}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marauders'Epic :: Poudlard - 2ème Etage :: Salle de Cours Quelconque-