AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Psyché U. Ells

Serdaigle - 5ème année
Psyché U. Ells



Votre personnage
...est un: élève ayant la rare capacité de compter au moins jusqu’à 10 (on en trouve plus beaucoup de nos jours)
...a: 15 raisons de ne pas se montrer raisonnable.
...a ou n'a pas d'affinités avec:
« Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] _
MessageSujet: « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom]   « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] EmptyVen 13 Aoû 2010 - 16:16


    Bon, il fallait que Psyché arrête de se trouver des excuses pour se balader dans les quatre coins du château et du parc pour rencontrer quelqu'un qu'elle allait fuir dés qu'elle le trouverait. Qui a dit qu'une Serdaigle était obligatoirement rationnelle ? Parce que ce n'était pas le cas de Psyché. Plus depuis la quatrième année... Elle secoua à nouveau la tête toute seule, comme si elle espérait que ses pensées allaient s'envoler de cette manière. Elle se sentait parfaitement ridicule.

    Prétextant un devoir à finir aux deux amies qu'elle accompagnait, et qui bavardaient au milieu du parc, Psyché rassembla ses affaires d'un air décidé, et s'éloigna à grands pas en direction de Poudlard. Elle se força à ne regarder personne, les yeux fixés sur sa destination, avec toute la détermination dont elle pouvait faire preuve. Il devait être assez rigolo de la voir traverser le parc, la nuque raide, son sac se balançant sur son épaule, le regard flamboyant de colère.

    Colère ? Envers qui, envers quoi ? Envers elle-même bien sûr, comme chaque fois. Elle avait du mal à être en colère contre les autres de toute manière, et tout était de sa faute. Aux yeux de Psyché, elle était sûrement la seule idiote sur Terre à se languir pour quelqu'un dont elle fuyait chaque fois qu'elle le voyait ! Et pourtant, dés qu'elle pouvait, elle repérait sa localisation, glanait toutes les informations qu'elle pouvait sur lui, et se hérissait de jalousie dés qu'une fille l'approchait... et tout cela, sans jamais avoir la moindre envie de l'approcher. Décidément, elle était la dernière des idiotes. Et cette fois, c'était la bonne, elle l'oublierait. Ce ne serait pas comme les autres fois, où elle s'était mise à fondre devant son regard, cette fois, il pourrait lui lancer tous les regards du monde, elle ne daignerait plus s'y intéresser.

    Forte de cette résolution, Psyché s'était dirigée vers la bibliothèque, un sourire serein florissant à nouveau sur ses lèvres. Elle était libre, à nouveau, et elle savourait cette liberté fraîchement acquise. Elle franchit les portes de la bibliothèque, ralentissant le pas. Elle regarda en direction du bureau de Mrs Pince, et cela lui fit penser qu'elle avait un livre à rendre. Sans réfléchir, elle s'arrêta d'un coup et fouilla dans son sac à la recherche du fameux bouquin. Puis, sans regarder où elle allait, elle se remit en route, la main toujours dans son sac. C'est à ce moment-là que...

    « Ah mais c'est pas possible ! »

    Elle venait de percuter quelqu'un de plein fouet. Son humeur massacrante revint d'un coup, et elle leva des yeux noirs de colère. Mais en voyant à qui elle avait affaire, son visage se décomposa et devint d'une blancheur de marbre, avant de prendre une délicate teinte rosée.

    « Excuse-moi, je... Je ne t'avais pas vu... Je ne voulais pas... »

    Honteuse, elle baissa la tête, et chercha à se faufiler ailleurs. Mais Mrs Pince survint à ce moment-là, le regard furieux. Mince... Elle avait peut-être dû crier assez fort. Elle sortit donc de la bibliothèque à toute vitesse, sans laisser à son interlocuteur le temps de répondre. Devant la porte, elle inspira un grand coup, et ferma les yeux, tandis que son cœur battait la chamade. Elle n'avait vraiment pas de chance. Psyché venait à peine de prendre la résolution de ne pas craquer devant ce Tom de malheur, et voilà qu'elle venait de lui foncer dedans, comme l'année précédente, la première fois qu'elle l'avait vu. Elle avait eu l'air tellement choquée qu'il serait fou de ne pas avoir remarqué quelque chose. Il ne restait plus qu'à prier qu'il ait déjà oublié son visage...

    [HRP: Désolée, j'aurais pu faire mieux... >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Quigley

Serpentard - 6ème année
Tom Quigley



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
« Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] _
MessageSujet: Re: « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom]   « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] EmptySam 14 Aoû 2010 - 11:31

La bibliothèque... Certainement l'un des lieux que Tom préférait à Poudlard. Pourquoi cela? Tout simplement parce que c'était un lieu particulièrement... inoccupé, rares étaient les élèves ayant envie de s'attarder trop longtemps dans cet espace gouverné par les bouquins, et si jamais deux clampins avaient l'idée de se rendre à la bibliothèque en même temps que lui, peu importe, la pièce était assez grande pour qu'ils puissent s'ignorer sublimement. Sans compter qu'il s'agissait là du lieu béni où le silence, ce silence tant apprécié par notre asocial en chef, était de mise. Ce jour là comme beaucoup d'autres, c'était donc à la bibliothèque que Tom s'était dirigé après les cours, n'ayant aucune envie de retrouver trop rapidement le déplorable désordre de la salle commune des verts et argent. Il pourrait s'en passer, vraiment. Sans compter que la lecture était un moyen comme un autre (et l'un des moins déplaisants que Tom ait trouvé jusqu'ici) pour passer le temps - intelligemment, cela va de soi, un Quigley ne sait s'occuper qu'intelligemment. Bref... Il passa donc une petite heure à lire un quelconque livre dont le contenu ne vous intéressera surement pas, et le savoir ne vous apportera sans doute rien dans la lecture de ce rp - et un tel constat évite, par ailleurs, à son auteur d'avoir à réfléchir au possible livre dont il pourrait s'agir. Retenons seulement que Tom lisait un livre, un livre qu'il avait déjà commencé à lire, et qu'il venait de finir... Alors qu'il s'apprêtait à se trouver une nouvelle lecture, un groupe de quinze poufsouffles à l'air débile (les poufsouffles ne pouvaient qu'avoir l'air débiles - en même temps, la débilité latente du genre humain n'était plus à prouver, aux yeux de Tom) entra dans la pièce, apparemment décidés à mettre un terme à sa solitude. Bien sûr, avec la bibliothécaire dans les parages, les Pouffys n'auraient pas la possibilité de faire beaucoup de bruit, mais leur simple présence, et leur regard vide de merlan frit l'insupportaient déjà, alors que cela faisait seulement quelques secondes que le petit groupe de blaireaux (ne rien y voir de péjoratif... quoique) venait d'arriver. Bon, tant pis. Résigné, Tom se leva de la chaise où il était jusqu'ici installé, rangea le bouquin qu'il venait de finir là où il l'avait trouvé, et en récupéra un autre au hasard. Il trouverait bien un endroit où le lire en paix (quoi que, si on pouvait même plus compter sur la salle d'arithmancie...).

Tom venait tout juste d'emprunter son bouquin quelconque à la redoutable Mrs Pince, quand quelqu'un lui... fonça littéralement dessus. Tom n'était pas si surpris que ça... A force d'accueillir des dégénérés congénitaux, il fallait bien que Poudlard abrite un jour des imbécile au degré d'abrutissement si avancés qu'ils n'étaient même plus capables de mettre un pied devant l'autre. La fautive (car évidemment, rien de tout ça ne pouvait être de sa faute, lui, il savait marcher!) leva les yeux vers lui... Tiens donc. Psychée.... Comme de par hasard. Marrant, lui et sa soeur avait eu une grande conversation (enfin... très silencieuse, la conversation) à son sujet, seulement quelques jours plus tôt, alors que, pour on ne sait quelle raison obscure, qu'on aimerait tous pouvoir justifier par un quelconque désordre mental ou passé douloureux, Tom avait suggéré à sa soeur qu'il pourrait être amusant de pousser un élève au hasard au suicide. Seraient-ils vraiment capables d'aller aussi loin, aucune idée, jusqu'ici, l'idée ne l'avait ni répugné, ni vraiment donné l'envie de reculer... Tant qu'on ne testait pas ses limites, on ne pouvait pas savoir où elles se situaient, pas vrai? Qu'importe, Tom avait tout d'abord pensé qu'ils pourraient s'exercer sur un élève au hasard... Puis il avait pensé à cette serdaigle qui avait l'air de le suivre partout, même si elle tentait de se montrer la plus discrète possible. Tom n'était vraiment pas doué en matière de relations humaines, et encore moins doué pour les déceler, mais dans le cas de la jeune fille, ça semblait, quelque peu évident... Et ça ne devait que se confirmer, étant donné la réaction qu'elle eut en le voyant, c'était bien simple, elle avait pâlit, rosit, puis littéralement fui. A la voir agir ainsi, Tom n'avait plus le moindre doute sur son choix, s'il y avait un cobaye qu'il devait utiliser, alors ce devait être Psyché.

Tom tira une plume de son sac avant de quitter à son tour la bibliothèque, espérant que la jeune fille n'avait pas fuis à des kilomètres de là. Il était temps de mettre son plan diabolique (parce qu'un plan se doit toujours d'être diabolique) à exécution. Mais non, elle était là, plantée devant la porte. Pour une fois, Tom aurait presque été content de voir l'amoureuse transie à proximité, presque, parce que si tel était le cas, ça voudrait dire que Tom pouvait être heureux, parfois, et disons qu'il s'agissait là d'un cas de figure plutôt improbable... quoi que la suite des opérations pouvait promettre d'être... amusante. Tom se racla la gorge afin d'attirer l'attention de Psyché, et s'empressa de parler avant que celle-ci ne se tape un nouveau sprint afin de l'éviter.


"Hum... Psyché, c'est ça?" l'interpela-t-il en lui tendant sa plume.

Première phase de l'opération, montrer à Psyché qu'il avait retenu quelque chose d'elle - en l'occurrence son nom. C'était tout à fait faux, quelques jours plus tôt, il se contentait de l'appeler "l'autre harceleuse", il ne s'était donné la peine de retenir son nom que parce que cela pourrait servir ses intérêts. Heureusement que son prénom affreux était simple à retenir, c'était au moins ça de gagné.


"J'ai trouvé ça par terre, c'est à toi?" ajouta-t-il en faisant référence à la plume qu'il lui tendait toujours.

Il avait gardé son habituel ton neutre pour lui parler, le principe n'étant pas spécialement de faire ami-ami (ce serait trop épuisant et éreintant, il fallait que ça reste un divertissement avant tout), mais plutôt d'entretenir les espoirs de cette pauvre folle, avant de les faire tous s'effondrer les uns après les autres. Et pour ça, il n'était pas nécessaire d'en faire trop - de toute manière, en en faisant trop, il n'aurait pas été crédible cinq minutes. Il n'était pas mauvais comédien, mais il n'avait aucune envie de feindre ce genre de... situations. Bref, la plume, c'était une première approche comme une autre... Certes, Psyché se rendrait compte que la plume n'était pas à elle, et, si elle était vraiment aussi cinglée qu'elle semblait l'être, elle se rendrait peut-être même compte que la plume était à lui (si ça se trouve, elle avait fouillé sa trousse quand il avait le dos tourné? Flippant - enfin, ça l'aurait été si Tom n'avait pas peur de personne)., mais ce n'était pas une si mauvaise chose, si ça pouvait plus encore semer le doute elle (Mwahaha - le rire diabolique est de rigueur - mais comme Tom ne rit jamais, rions diaboliquement pour lui). Le processus était enclenché, restait à savoir si le projet des jumeaux psychopathes serait mené à terme ou pas. Bon, au pire, il pourrait toujours faire de Psyché le Peter d'Angélique : un gentil petit larbin.

_________________
« Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] Ngul3d « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] Gaspard « Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom] Icone1-2e68c1
Humpf...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Ah mais c'est pas possible ! ... Excuse. » [PV Tom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marauders'Epic :: Poudlard - 4ème Etage :: Bibliothèque-