AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andromeda Black

Serdaigle - 6ème année
Andromeda Black



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyLun 16 Aoû 2010 - 15:23

- LAISSE-MOI TRANQUILLE!!!

- Ho non Andromeda! Tu as choisi ton camp! Et ne crois pas que, parce que tu es de retour à Poudlard, tu nous échapperas! Tu n'es qu'une traître à ton sang! Le déshonneur de toute une famille, de nos parents, de nos ancêtres! Toi et Sirius vous n'êtes que des imbéciles au coeur tendre!

- NON! C'est vous les imbéciles, avec vos manies de Sang-Pur! Et il n'y a aucun honneur à s'appeler Black!

Les voix de deux jeunes femmes résonnaient dans le couloir. Il y eut ensuite un bruit de lutte, des pas précipités puis la porte des toilettes s'ouvrit, laissant entrer Andromeda dans un piteux état. Rouge de colère, elle claqua la porte de toutes ses forces, faisant vibrer les murs. Son regard bleu lançant des éclairs, les cheveux en bataille et la lèvre en sang, la jeune femme tremblait de son corps, respirant par à coup. Elle avait la chair de poule, son sac pendait lamentablement à son épaule et elle menaçait de s'écrouler à tout moment. Sans oser se regarder dans la glace, elle s'appuya sur le lavabo, en essayant de calmer sa respiration et les battements de son coeur. Le sang battait douloureusement à ses tempes.

Elle n'avait pas réussi... Elle qui faisait tout pour les éviter s'était faite surprendre à la sortie de son cours d'arithmancie. Mais pire que tout, elle n'avait pas réussi à garder son calme face à elles... Elles, c'étaient ses soeurs et leur bande de Serpentard. Cissy et Bella... celles qui avaient partagé ses jeux de gamine... Leur ton moqueur, leurs insultes lui étaient familières. Mais elles n'avaient encore jamais osé la traiter de traître à son sang. Jusque là, elles avaient encore eu un peu de considération pour Andromeda, mais il semblait que leur relation empirait. Durant tout l'été, la jeune femme aux cheveux blonds comme les blés avait supporté ses soeurs le plus calmement possible. Mais cette fois, c'en était trop. Andromeda avait espéré avoir un peu de répit une fois à Poudlard, mais elle s'était trompé. La seule satisfaction qu'elle ait eu dans cette altercation, c'est qu'elle ait réussi à gifler Bellatrix. Mais c'était bien peu de chose. Cela lui avait tout juste permis de pouvoir s'enfuir, juste avant que le professeur d'arithmancie sorte de sa classe pour voir ce qu'il se passait.
Tout le monde à Poudlard connaissait les raisons de la haine éprouvée par les Black contre Andromeda et Sirius. S'ils faisaient encore partie de la famille, ces deux là ne le resteraient pas longtemps. Ils avaient trahi la Noble Maison des Black en entrant à Serdaigle et Gryffondor. De plus, ils fréquentaient des Sang-de-bourbe et d'autres traîtres à leur sang.

Toujours penchée sur le lavabo, sa robe noire pendant tristement sur ses épaules, Andromeda sentit la colère s'intensifier en elle. Elle n'avait rien fait de mal qui justifiait cette acharnement.
Elle se retourna et s'adossa au lavabo en fermant les yeux pour tenter de se calmer. Le mieux était de les ignorer, elle le savait. Mais il était parfois tellement dur de résister à l'envie de réagir... Surtout lorsque ces garces évoquaient le nom de Sirius. Andromeda était prête à tout endurer, à s'en prendre plein dans la figure, mais il ne fallait certainement pas toucher à Sirius... Mais si elle savait que son cousin savait très bien se défendre tout seul. Il était même bien meilleur qu'elle dans ce domaine, mais elle n'y pouvait rien. Sirius était l'un de ceux auquel elle tenait le plus...
Elle essuya le filet rouge qui coulait sur son menton d'un revers de la main et contempla avec un regard dégoûté le sang qu'elle haïssait tant...


[C'est pas très long désolé, mais ça fait longtemps que j'ai fait du RP ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Carter

Poufsouffle - 6ème année
Victoria Carter



Votre personnage
...est un: collectionneur de pelures d’oignon
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyMar 17 Aoû 2010 - 11:13

Encore un dernier coup de crayon, et ce serait bon... On ne pouvait certainement pas aller jusqu'à dire que Victoria était quelqu'un de superficiel, ou alors c'était que sa superficialité ne correspondait pas aux normes de la superficialité traditionnelle. Mais en tous cas, et contrairement à ce que tout le monde pourrait croire, Vicky prenait soin de son apparence, et y attachait une importance toute particulière. Elle avait certes toujours l'air de s'être habillée à l'arrache avec des vêtements difformes, ultra colorés et moches certainement empruntés à une quelconque arrière grand-mère qui n'aurait été que trop ravi de se débarrasser de ces fringues immonde, mais tout ça, c'était voulu et réfléchi. Victoria avait simplement des goûts pourris (qui la poussaient, par exemple, à porter cet espèce d'ignoble pantalon patte d'éléphant rose fushia - parce qu'un éléphant, c'est rose, quoi - avec un informe t-shirt jaune fluo recouvert de badges aux slogans stupides du genre "oui aux cacahuètes transgéniques")... C'était donc au nom d'un soucis tout de même bien superficiel que Victoria avait décidé de faire un détour par les toilettes après les cours... Histoire de se refaire une beauté. Se refaire une beauté signifiant pour elle redessiner le lapin qui décorait le dessous de son oeil avec un crayon noir.

Elle était presque arrivé au bout de cet exercice périlleux (car il s'agissait de faire en sorte que le lapin en question n'ait pas des allures de lapin mutant). Quand elle entendit des échos de voix résonner dans le couloir. Victoria n'était pas curieuse pour un sou, et elle n'était absolument pas du genre à se joindre à la foule de spectateurs qui encerclaient très souvent ce genre d'altercations. Faute de se sentir capable de défendre qui que ce soit, elle préférait rester à l'écart... Et là d'autant plus que parmi les échos de voix, elle avait reconnu celle de la redoutable Bellatrix Black, la serpentard que même les gens qui n'étaient pas comme elle pouvaient redouter. Et elle, elle pouvait la craindre d'autant plus qu'elle était une cible facile, pour une serpentard comme elle. Victoria avait l'habitude qu'on se moque d'elle (il fallait dire qu'elle semblait complètement encourager les moqueries, à agir comme elle le faisait), mais certains avaient des manières plus violentes de procéder que d'autres.... et c'était le cas de cette fameuse Bellatrix. Quitte à passer pour un lâche (ce qu'elle n'était pas loin d'être, de toute manière), Victoria préféra ne pas en apprendre plus sur ce qui pouvait bien se passer là-dehors, et attendre que les choses se soient calmés, et les voix éteintes pour quitter les lieux...

Mais au moment où elle allait en effet prendre cette résolution, elle entendit la porte des toilettes claquer, et une jeune fille blonde vint se précipiter vers le lavabo le plus proche, celui qui faisait face au lavabo devant lequel Victoria se tenait. Il s'agissait d'Andromeda, la serdaigle de la même année qu'elle, que Victoria appelait souvent "la gentille soeur Black", parce qu'il était évident qu'entre ses soeurs et elle, il n'y avait pas photo. C'était comme pour Sirius... Mais Sirius n'était pas toujours très gentil avec elle (comme la quasi intégralité des personnes ayant un minimum d'esprit). Bref. Andromeda avait l'air complètement contrariée... et blessée dans tous les sens du termes. Pas besoin de chercher très longtemps la cause de son attitude, il devenait évident que c'était elle qui venait d'être la cible des deux autres soeurs Black... Pas étonnant qu'elle soit dans tous ses états. ça devait pas être facile à vivre, comme situation. Bon, en même temps, Vicky en savait pas grand chose, elle était fille unique. Et elle se serait sans doute pas autant frité avec ses soeurs si elle en avait eu (quoi que...). De tout évidence trop contrariée, Andromeda n'avait pas remarqué la présence de la Poufsouffle, et ce fut Victoria qui vint se signaler à elle en quittant son lavabo pour se rapprocher d'elle.


"Tes soeurs ne sont vraiment pas gentilles..." constata-t-elle tranquillement.

Pur et simple constat, mais on ne peut plus véridique. Victoria regarda un moment Andromeda, une pointe de pitié dans le regard. Il était rare que les autres lui en inspirent, c'était plutôt elle, en règle générale, qui faisait pitié, quand elle ne faisait pas rire. Peu importe. Si quelqu'un pouvait comprendre ce que ça fait d'être humiliée, c'était bien Victoria, même si bon... être humiliée par ses soeurs, ça devait être largement pire... Victoria voulait faire quelque chose pour que la jeune fille aille mieux. Après tout, Andromeda avait toujours été assez cool avec elle... Mais elle ne connaissait absolument pas les mots qui consolent... Faute de trouver mieux (et puis c'était quand même déjà super bien), Victoria tira de sa poche un bonbon orangé.


"Bonbon à la carotte?"

Et s'entendre proposer un bonbon à la carotte par Victoria Carter, c'était vraiment un insigne honneur. C'est qu'elle les aimait beaucoup, ses bonbons. M'enfin, la compassion exigeait parfois certains sacrifices.

_________________
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] 226826 Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] Hannah+Murray+Icon Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] M364bd71e0000_1_9658
Plantons des carottes, mes amis, et louons Squiddy!
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

Serdaigle - 6ème année
Andromeda Black



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyMar 17 Aoû 2010 - 13:29

La goutte coulait le long de sa main. Elle atteignit son pouce, s'apprêta à tomber dans le vide et s'écraser sur la chaussure cirée. Un index vint la récupérer où elle se contenta de sécher. Absorbée par ses pensées et l'observation de son sang, Andromeda n'entendit pas qu'elle n'était pas seule. Enfermée dans une bulle pour se protéger de ses sentiments, elle était comme apathique. Depuis 6ans, elle ne versait plus une larme. Sa situation familiale l'avait à présent immunisée face à cette marque de faiblesse, comme ils le disaient eux-même. Bien que fortement blessée, elle n'en éprouvait que de la colère. Et puis cette manie d'emmener leur petite bande chaque fois qu'elles voulaient l'humilier... Malefoy, Crabbe, Goyle, Nott, Lestrange... Ha ça, Bellatrix et Narcissa savaient comment la toucher. Elles n'étaient pas ses soeurs pour rien, comme le disait Sirius. Sirius... Si Andromeda savait où il était en ce moment... Non, elle n'aurait pas essayé de le retrouver. Parfois, elle avait vraiment l'impression d'être une gamine. Sirius était avec ses amis, Andromeda n'avait pas à le déranger pour une enième brimade de la part de Cissy et Bella.

La jeune femme appuya doucement son doigt sur sa lèvre et fit la grimace. Elle lui faisait mal et était gonflée. Alors qu'elle s'apprêtait à se retourner pour se laver les mains et le visage, une voix résonna près d'elle, la faisant sursauter. Absorbée par ce qui venait de se passer, elle n'avait pas fait attention à ce qui l'entourait.

"Tes soeurs ne sont vraiment pas gentilles..."

Andro releva la tête, pour lui confirmer que la voix n'était autre que Victoria Carter. Bien sûr, le ton rêveur l'avait directement aiguillée vers la Poufsouffle que tout le monde croyait complètement zinzin. Victoria partageant plusieurs cours avec Andromeda, celle-ci avait eu plusieurs fois l'occasion de discuter avec elle et elle ne lui paraissait pas si folle que ça... Du moins pas autant que sa propre famille. Mais il est vrai que Victoria n'est pas une personne avec qui on voudrait passer toute la journée, sous peine de perdre la santé mentale. Ses histoires de Joncheruines et de Ronflak Cornus étaient un peu rocambolesques, mais quand elle ne parlait pas d'animaux inconnus, Victoria était très sympa. Et puis elle était sûrement l'une de celles qui pouvaient le mieux comprendre Andromeda en ce moment même, puisque elle et son petit ami Xeno Lovegood, un autre Serdaigle de leur année, étaient sans cesse humiliés par la majorité des élèves.

"Ca, tu peux le dire..."

Andromeda remarqua alors la tenue plutôt... extravagante de Carter. Un pantalon fuschia, à pattes d'éléphant, un large t-shirt fluo couverts de pin's en tous genres assez loufoques, dignes d'une disco moldue [à part les inscriptions des pin's qui ne pouvaient qu'appartenir à Victoria]. Ses cheveux, emmêlés comme pas croyable, n'étaient pas vraiment différent de d'habitude, mais ses yeux, écarquillés comme personne et agrémentés aujourd'hui d'un lapin dessiné au crayon, reflétaient son sentiment du moment, un sentiment de pitié qui mit Andromeda vraiment mal à l'aise. Elle n'avait pas besoin d'être prise en pitié. Elle détestait ça. Mais au vu de son comportement tout récent après son incartade avec Bella, la jeune femme pouvait comprendre que Victoria éprouve ce sentiment quelque peu...désobligeant à son égard. Andromeda tenta de sourire, un sourire qui se transforma en rictus lorsque ses lèvres s'étirèrent, réveillant la douleur de sa lèvre enflée, qui, comble de malchance, se remit à saigner. Décidément ce n'était pas son jour. La jeune femme sortit un mouchoir de sa poche et le pressa contre la blessure, jetant un regard d'excuse à Victoria.

"Bonbon à la carotte?"

Alors,ça, si Andromeda s'était attendue à ça! Son visage exprima sa surprise et elle se retint d'éclater de rire. Elle ne voulait pas vexer la seule qui se montrait sympa avec elle en ce moment. Déconcertée, elle fronça les sourcils, ne sachant comment réagir.

"Tu crois vraiment que j'ai besoin de bonbons à la carotte?"

Les mots étaient sortis tous seuls de sa bouche, avec un ton un peu dur qu'elle n'avait pas voulu insuffler à sa phrase. La colère qu'elle tentait de refouler et la surprise d'une telle proposition l'avait complètement déstabilisée, et les mots étaient sortis tous seuls de sa bouche. Se maudissant intérieurement d'imbécile, Andromeda présenta aussitôt ses excuses à Victoria dans un murmure étouffé. Elle espérait ne pas l'avoir vexée, bien qu'elle sache que la jeune femme ne se laissait généralement pas démonter pour autant. Ses épaules s'affaissèrent et elle laissa glisser son sac sur le sol avec un bruit mat qui se comprenait par une masse assez importante de livres de cours. Elle remit en place une des mèches blondes qui lui tombaient devant le front et releva la tête vers Victoria, l'expression de son visage reflétant sa gêne.

"En fait, ça pourrait me faire du bien..."

Elle lui fit un nouveau sourire. Parce que bon, merde quoi, Victoria ne réagissait pas comme d'habitude en ce moment, alors autant éviter de la vexer. Après tout, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec elle. Elle était si lunatique! Espérant réparer sa gaffe, Andromeda lâcha la première phrase qui lui vint à l'esprit et qui pourrait certainement relancer la conversation, même si elle s'attendait à ce que Victoria ne cesse plus de parler. Enfin, elle l'espérait...

"Comment vont les Ronflaks en ce moment?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Carter

Poufsouffle - 6ème année
Victoria Carter



Votre personnage
...est un: collectionneur de pelures d’oignon
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 22:54

    Dans un premier temps, Victoria se sentit insultée... insultée parce que ses bonbons à la carotte semblaient avoir eux-mêmes subi un outrage. Andromeda ne pensait sans doute pas à mal, mais qu'importe. Vicky était prête à être compatissante, mais y'avait des limites, pas quand on insultait ses très chers bonbons à la carotte. C'est qu'elle y tenait, à ses bonbons, plus qu'à la prunelle de ses yeux! Personne n'avait le droit de ne serait-ce que de commencer à en dire le moindre mal, ou il fallait s'attendre à s'attirer les foudres de la blondinette, qui n'était vraiment pas commode, quand elle décidait de s'énerver. D'ailleurs, les premiers signes de la colère se lisaient déjà sur le visage ô combien expressif de la jeune fille. Ses yeux s'étaient légèrement plissés, ses sourcils froncés, et ses poings étaient de plus en plus serrés. Si Andromeda ne se rattrapait pas rapidement, tant pis pour ses soeurs et tout ce qu'elle avait pu vivre avant, Victoria déciderait de s'en foutre royalement, et de lui filer la correction qu'elle méritait pour avoir insulté ses merveilleux bonbons oranges. Oui, heureusement qu'Andromeda s'était rattrapé à temps, parce que Vicky, c'était le genre de fille non seulement agressive quand quelqu'un la mettait en rogne, mais rancunière, aussi. Elle était tout à fait capable de mettre des épluchures d'oignons pourries sous l'oreiller de son pire ennemi tous les soirs. Quand il s'agissait de vengeance personnelle, elle savait faire preuve de beaucoup d'inventivité. Mais finalement, elle n'en aurait pas besoin avec la serdaigle, puisque celle-ci avait au final accepté le bonbon de la poufsouffle. Ouf, autant dire qu'elle l'avait échappé belle. Victoria lui tendit donc le fameux bonbon qu'elle avait eu dans les mains quelques instants plus tôt (et qui, du coup, était complètement écrasé, puisqu'elle avait serré les poings), et en déposa les miettes dans le creux de la main de son interlocutrice. A elle de se débrouiller pour manger ça, hein. Après tout, qu'importe l'état dans lequel il se trouvait, un bonbon à la carotte, c'était forcément sublime et délicieux, donc elle n'aurait rien à redire... et elle ne redirait rien, puisqu'elle avait déjà embrayé sur un nouveau sujet de conversation. Une question qui réchauffa le coeur de la jeune fille. C'était si rare, qu'on lui pose des questions sur ces créatures méconnues mais pourtant merveilleuses qu'étaient les ronflaks.

    "Cornus. Un ronflak sans cornes, ce n'est pas un ronflak cornu". remarqua tranquillement Victoria, d'un ton presque philosophique.

    Certes, n'utiliser que le terme "ronflak" faisait gagner du temps, mais au dépens de la caractéristique pourtant si importante du ronflak, à savoir ses cornes arrondies, comme celles des béliers. Peu importe, elle n'allait pas trop l'embêter avec ça, il n'était déjà que trop rares que d'autres individus qu'elle et Xeno trouvent de l'intérêt pour ce genre de créatures pourtant si... merveilleuses. Cela dit, la question d'Andromeda ne permettait pas vraiment de réponse. Pour savoir comment allaient les ronflaks, il aurait fallu qu'elle ait un ronflak sous la main, et ce n'était malheureusement pas le cas. C'était d'ailleurs l'une des grandes tragédies de son existence. Elle aurait certainement tué père et mère (ou pas, elle n'en était quand même pas à ce point là) pour pouvoir voir un ronflak en vrai, et ainsi, de la même manière, pouvoir prouver leur existence au monde entier, car tristement, nombre d'imbéciles pensaient que les ronflaks cornues n'étaient rien d'autres que des créatures imaginaires. Pauvres bestioles toutes rejetées... Elles n'avaient rien demandé à personne, et voilà qu'on leur refusait même le droit d'exister. Heureusement, vraiment, qu'il y avait des gens comme elle pour garder la foi et l'espoir, sinon, les ronflaks se seraient certainement éteints avant même que quiconque ait eu l'idée de leur apporter un semblant de reconnaissances. Mais oui, les ronflaks cornus étaient des bêtes sensibles et douces, comme tout être vivant, c'était un crime que de les ignorer ainsi. C'est pourquoi la blondinette ne pouvait qu'être reconnaissante envers Andromeda de lui rappeler au souvenir de ces créatures merveilleuses.

    "Pour savoir s'ils vont bien, il faudrait que je puisse les voir." Elle poussa un large soupir. C'était l'un de ses plus grands rêves (ça et la pluie de crapauds-buffles), avec Xeno, ils s'étaient déjà promis de passer leur lune de miel en Suède histoire de chasser le ronflak sous le soleil couchant (oui leur vision du romantisme était pour le moins... peu traditionnelle). "Tu en as déjà vu, toi?" interrogea-t-elle.

    Après tout, Andromeda parlait des ronflaks comme si elle les connaissait très bien (la preuve, elle n'ajoutait même plus le "cornus" en parlant d'eux) , alors peut-être qu'elle avait eu la chance d'en voir en vrai, elle.

_________________
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] 226826 Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] Hannah+Murray+Icon Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] M364bd71e0000_1_9658
Plantons des carottes, mes amis, et louons Squiddy!
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

Serdaigle - 6ème année
Andromeda Black



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptySam 21 Aoû 2010 - 23:50

Rien qu'à la tête de Victoria, Andromeda pouvait deviner qu'elle avait évité le pire. Heu quoi... C'était tabou d'insulter les bonbons à la carotte? Finalement, Victoria était peut-être bien comme on la dépeignait... S'offusquer pour des bonbons à la carotte! Bon, peut-être que du point de vue de la Poufsouffle, s'inquiéter de choses futiles comme ses ongles était complètement dingue, alors... Chacun son point du vue! Et puis, justement, si on essayait de voir le monde comme la jeune femme, ce serait sans doute nettement plus drôle, et les bonbons à la carotte seraient sûrement la plus délicieuse des friandises. Mais rien ne valait les Fizwizbiz se reprit Andromeda en retrouvant son monde bien à elle, parfois un peu moche, mais bien comme il est.

Mais... on s'égare là! Décidément, la simple présence de Victoria suffisait à embrouiller Andro et lui faire penser des choses assez étranges. Elle tendit la main et reçut avec une résignation non affichée les bouts de bonbons à la carotte. Elle prit les petits bouts entre ses longs doigts fins et tenta d'en apprécier le goût, mais rien que l'odeur lui rappelait celle des bonbons pour Abraxans, qu'elle avait expérimenté dans sa prime jeunesse, faisant bien rire toute sa famille face à son air dégoûté. Les bonbons de Victoria étaient un peu meilleurs, mais pas de quoi en devenir accro selon Andromeda. Elle fit cependant mine de trouver ça bon, pour être polie et ne pas vexer de nouveau la Poufsouffle.


"Cornus. Un Ronflak sans cornes, ce n'est pas un Ronflak Cornu"
"Pour savoir s'ils vont bien, il faudrait que je puisse les voir.Tu en as déjà vu, toi?"


Cornus ou pas cornus, les Ronflaks, Andromeda ne s'en souciait pas vraiment. S'ils existaient, tant mieux pour eux, sinon, ce n'était pas sa plus grande passion, contrairement à Carter et Lovegood, qui ne cessaient d'en parler au même titre que d'autres créatures sorties de quelque imaginaire particulièrement développé et boosté par on ne sait quel champignon ou potion. Au son nostalgique de la voix de Victoria et à son long soupir, Andromeda comprit que le plus grand rêve de Carter était vraiment de voir un Ronflak Cornu. Jusque là, elle avait entendu des rumeurs sur ce prétendu rêve, mais n'y avait pas vraiment cru. Elle pouvait vraiment être butée Andromeda, même au point de croire que Victoria était plus... "normale" que ce que les autres en disaient. Voir cette rumeur confirmée était un peu déstabilisant.

"Euh oui... Enfin, je crois en avoir aperçu un.. en... heu.. Islande je crois. Enfin j'suis pas sûre, j'suis pas spécialiste".

Andromeda avait bel et bien été en Islande avec sa famille,quand elle avait 8 ou 9 ans pour aller voir un éminent membre de la communauté des sorciers, ami de ses parents. Mais ce qu'elle avait aperçu étant un bélier... Mais bon, elle avait un peu arrangé l'histoire pour que Victoria soit lancée. En fait, Andromeda avait juste besoin que quelqu'un parle à côté d'elle, de tout et n'importe quoi, même si n'importe quoi devait signifier les Ronflaks Cornus pour se changer les idées et oublier qu'aujourd'hui bah... ce n'était vraiment, mais VRAIMENT pas, SA journée...



[C'est vraiment naze, désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Carter

Poufsouffle - 6ème année
Victoria Carter



Votre personnage
...est un: collectionneur de pelures d’oignon
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyLun 23 Aoû 2010 - 1:00

    Victoria fixa un moment Andromeda avec des yeux ronds (pour ne pas changer), partagée entre la curiosité, l'admiration, et la pure et simple jalousie. Jamais, ô grand jamais au cours de sa courte existence, elle n'aurait imaginé discuter avec quelqu'un qui avait eu l'incroyable opportunité de se retrouver face à un véritable ronflak cornu, en chaire et en os. Elle ne savait pas comment elle devait réagir quant à cette nouvelle, à vrai dire. C'était quelque chose d'énorme, tellement énorme qu'elle semblait l’écraser telle une grosse enclume. Elle avait toujours été convaincue qu'aucun ronflak ne s'était laissé voir depuis des lustres... ce qui conservait le mythe... et ce qui faisait qu'elle trouvait ces bestioles si intéressantes... Si on pouvait vraiment voir des ronflaks cornus un peu partout en Islande, alors à quoi bon s'intéresser à eux? C'était inutile, il y avait bien assez de gens pour parler d'eux. Mais en même temps, Andromeda pouvait très bien avoir eu de la chance... après tout, elle avait bien déclaré avoir vu cette créature en Islande, et il n'y avait que les passionnés pour savoir que ces bestioles vivaient exclusivement là-bas... Mais bon, peut-être était-elle passionnée... et fabulatrice, aussi, parce que franchement, qu'est-ce qu'elle avait bien pu foutre en Islande? Bizarre, bizarre. La question était toujours la même. Devait-elle adorer Andromeda, la vénérer du fait qu'elle représentait l'unique élément qui pouvait la lier, ne serait-ce qu'un peu à cette créature inaccessible? Ou devait-elle la haïr pour ça? Parce que, sans rien demander à personne, et sans même s'en rendre compte, certainement, elle avait pu réaliser le plus grand rêve de la blondinette... Ce que ça pouvait être frustrant. Elle n’avait pas le droit de lui en vouloir pour ça, c’est vrai. Mais en même temps, c’était si tentant... Trop tentant, même. Victoria était rarement jalouse, mais là, elle pourrait très bien faire une exception. Parce que ça dépassait quand même les bornes des limites, là. Finalement, parce qu’elle ne voulait pas paraître complètement désagréable à Andromeda (après tout, elle avait dit qu‘elle n‘était pas sûre que ce soit un ronflak), elle décida de lui répondre avec le sourire, mais le ton glacial, aussi. Parce que faut pas abuser non plus.

    « Oui ça ne devait sans doute pas être un ronflak. C’était sûrement quelque chose d’autre. »

    Son ton était froid et cassant. Non mais et puis quoi encore? On touchait pas à ses ronflaks! Personne d’autre qu’elle n’avait le droit de voir ses précieux ronflaks! (enfin, elle et Xeno... et encore, elle espérait bien en voir un avant lui) C’était à elle d’en voir un en premier. Pourvu, pourvu qu’Andromeda n’ait pas fait de photos, sinon il faudrait certainement qu’elle brûle les preuves, pour rester la première... et se débarrasser de la serdaigle? Non, elle allait vraiment trop loin, et puis les chances pour que la jeune fille ait vraiment trouvé un ronflak, comme ça, par hasard étaient tout de même vraiment très faibles. Elle resta bien cinq secondes, la mine bougonne, les bras croisés, avant de se rendre compte qu’Andromeda ne méritait peut-être pas de subir sa jalousie. Et comme de toute manière, Victoria changeait d’avis et d’humeur comme de chemise... Elle abandonna ses airs renfrognés, et redevint soudainement enthousiaste et amène. Après tout, Andromeda en avait sûrement assez pris sur la figure pour la journée...

    « J’avais un chiot, Plouf, quand j’avais trois ans. » Pause. « Un jour, il s’est fait foudroyer. »

    Où voulait-elle en venir? Nulle part, sûrement, il ne fallait jamais chercher de sens ou de cohérence dans ce que disait Victoria. D’ailleurs, avait-elle seulement eu un chien qui s’appelait Plouf? Il était très probable que non, et encore plus probable qu’il n’ait jamais été frappé par la foudre. Et même si c’était le cas, ce n’était évidemment pas le genre d’anecdote à raconter pour détendre l’atmosphère... logiquement. Mais Victoria n’était pas logique, et elle était totalement convaincue de bien faire, même s’il était évident qu’elle aurait largement pu trouver mieux. Oh et puis zut, si ça ne faisait pas son effet. Après tout, elle était pas la psy de service, loin de là, et ce n’était sûrement pas vers elle qu’il fallait se tourner quand on avait un problème, elle savait être altruiste... parfois, mais il ne fallait pas pousser. Et puis, surtout, elle était tout à fait incapable d’analyser correctement l’esprit humain. La preuve à cela? Il suffit de lire plus haut.

_________________
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] 226826 Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] Hannah+Murray+Icon Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] M364bd71e0000_1_9658
Plantons des carottes, mes amis, et louons Squiddy!
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andromeda Black

Serdaigle - 6ème année
Andromeda Black



Votre personnage
...est un: élève un tantinet psychopathe (mais rien de grave, il/elle a juste bouffé trois chats)
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyJeu 9 Sep 2010 - 19:22

Au moment même où Andromeda avait prétendu avoir peut-être aperçu un Ronflak Cornu, elle se rendit compte que ce n'était pas la meilleure des idées. Les yeux ronds de Victoria ne laissait aucun doute à ce sujet, puisqu'on pouvait y lire un mélange d'envie et de jalousie. De plus, cette affirmation avait ses conséquences. Soit Victoria la vénérerait, soit elle la haïrait pour avoir réalisé son rêve avant elle et, dans les deux cas, ce n'était pas un bon plan. Carter était sympa, mais pas au point de savoir la supporter une journée entière et ses vengeances étaient sans nulles doutes terribles puisqu'on ne pouvait savoir ce qui se passait dans son esprit, et donc impossible de prévoir quelque vengeance rationnelle. Elle serait bien capable de lancer un troupeau de Niffleurs sur la personne voulue. Mais au moins, la fille de Cygnus et Druella Black pouvait être certaine d'avoir tapé dans le mile en donnant l'Islande comme pays éventuel du Ronflak Cornu. Carter semblait la croire sur ce point là. Mais bon, Andro avait quand même, encore une fois, réussi à se mettre dans une situation délicate. Pour des cours de "Comment se mettre dans une situation bizarre et ne pas savoir s'en extirper facilement", contactez Andromeda Black, Salle commune de Serdaigle, Poudlard! Quand Victoria ouvrit enfin la bouche pour réagir, ce fut avec un ton glacial qui tranchait avec le sourire qu'elle tentait d'afficher.

« Oui ça ne devait sans doute pas être un Ronflak. C’était sûrement quelque chose d’autre. »

Et Paf! Carter avait sauté sur le semblant d'hésitation de Andromeda pour éviter les deux solutions envisagées que craignait la jeune femme. Poussant un discret soupir de soulagement, la jeune femme acquiesça, imprimant à ses traits une moue hésitante. Elle ne savait plus comment se sortir de cette situation. Elle qui espérait que la Poufsouffle comprendrait son besoin de ne pas vouloir parler, mais, comme d'habitude, celle-ci manquait complètement de psychologie. Complètement à coté de la plaque, elle lui parla de son chiot, qu'elle avait eu quand elle était petite et qui était mort foudroyé. Avait-elle seulement eu un chien? On peut en douter mais Andromeda décida de ne pas relever. Elle ne savait pas comment se sortir de ce pétrin.

"Ho... heu... Le pauvre... hum... Tu veux pas qu'on aille déjeuner? L'heure est presque finie et je meurs de faim..."

Andromeda n'avait trouvé que ça. D'un côté, elle ne voulait qu'une chose, fuir la présence embarassante de Carter, mais elle ne voulait pas pour autant être méchante avec Victoria. La jeune femme remit en place une mèche de cheveux, prit son sac, jeta un coup d'oeil à sa montre pour être sûre que l'heure de déjeuner ne soit pas passée puis adressa un sourire engageant à Victoria en se tournant lentement vers la porte.

[Désolé c'est naze, j'avais une réponse beaucoup mieux, mais j'ai fait une fausse manoeuvre en l'envoyant =S ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria Carter

Poufsouffle - 6ème année
Victoria Carter



Votre personnage
...est un: collectionneur de pelures d’oignon
...a: 16 sacrifices de chats sur l’autel du Calmar Géant à son actif
...a ou n'a pas d'affinités avec:
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] EmptyDim 12 Sep 2010 - 17:00

    Voilà, le sujet était clos, Andromeda n'avait PAS pu avoir trouvé le moindre ronflak, où que ce soit, et ce même à l'endroit où ils étaient le plus facile à trouver. Il ne manquerait plus que les ronflaks cornus se laissent apercevoir par n'importe qui! C'était tout à fait improbable. Après tous les efforts qu'avaient dû fournir les chercheurs les plus déterminés, ça aurait été d'une injustice flagrante! Non, les ronflaks cornus ne se laissaient pas voir facilement, et Andromeda était une menteuse. Mais Victoria ne lui en voulait pas, elle-même avait dû résister plus d'une fois à la tentation de faire semblant d'avoir véritablement vu ces créatures ô combien merveilleuses, juste pour pouvoir se la péter... Et puis, Andromeda était instable psychologiquement (euh... c'était elle qui disait ça, là?) après l'altercation qu'elle venait d'avoir avec ses soeurs,. Donc elle pouvait se comprendre, qu'elle se soit rattachée à un mensonge aussi grossier afin d'améliorer son moral. Bref, on passait l'éponge et on en parlait plus, il valait certainement mieux, et puisqu'il en était ainsi, Vicky était tout à fait prête à redevenir sympathique et joviale avec la serdaigle.

    ... D'autant plus qu'elle venait de parler d'aller manger. Manger, quelle excellente idée! Manger était toujours une excellente idée. Victoria ne jurait presque que par la nourriture, et il était proprement injuste pour les pauvres gens qui devaient toujours se limiter de voir qu'elle ne prenait jamais un gramme et demeurait toujours aussi fine qu'une brindille avec tout ce qu'elle était capable d'ingurgiter... Mais c'était sans doute parce qu'elle n'arrêtait pas de remuer et de s'agiter bêtement dans tous les sens et absolument sans la moindre raison, ça faisait brûler des calories. Alors oui, ça la bottait bien, la proposition d'Andromeda, même si Victoria la trouvait assez tordue, de parler nourriture après qu'elle lui ait raconté la mort accidentelle et ô combien malheureuse de son chien imaginaire, ce pauvre plouf. Mais bon. Peut-être qu'elle aimait le chien. A manger. Chacun son truc... Vicky n'allait pas la juger là-dessus, elle bouffait bien des cuisses de grenouilles alors que parallèlement elle vouait une vénération quasi sans bornes aux crapauds-buffles.


    "Déjeuner! J'aime déjeuner!" Qui n'aime pas ça? Non mais faut être malade, pour ne pas aimer déjeuner. ça y est, elle avait retrouver tout l'enthousiasme qu'elle avait perdu l'espace d'un centième de secondes, la simple idée d'aller manger la rendait toujours euphorique, la nourriture, c'était un autre truc qu'elle vénérait. Oui, y'en a beaucoup."Mais par contre, je mange pas de chien." se sentit-elle obligée d'ajouter.

    Ben quoi? C'était juste une question de précaution, si l'évocation d'un chien en train de crever avait pu ouvrir l'appétit d'Andromeda, et qu'elle voulait l'initier à ses habitudes alimentaires, elle préférait la prévenir tout de suite, quoi, pour pas paraître impolie ensuite (comme si ça pouvait lui arriver, elle qui était la diplomatie incarnée...)... D'ailleurs... est-ce qu'elle avait été impolie, là? Peut-être qu'Andromeda n'allait pas bien interpréter sa remarque qui se voulait d'une incommensurable indulgence et tolérance.


    "Mais tu sais, je mange des escargots, alors bon!"

    Voilà un bon moyen de s'excuser de son impolitesse, Andromeda n'était pas la seule à avoir des habitudes alimentaires louches et tordues... Les escargots, c'était même beaucoup plus dégueu, c'était tout caoutchouteux et répugnant, et une fois que t'enlève la coquille, ben c'est rien de plus qu'une limace, et les limaces, c'est juste les créatures les plus dégueulasses qui aient jamais existé sur cette fichue terre... Le malentendu dissipé, donc (mais quoi??? Quel malentendu??), Victoria adressa un large sourire à son interlocutrice (mais dépêches-toi, fuis!) avant d'ajouter :

    "Qu'est-ce qu'on attend pour y aller?"

    Rien que de parler nourriture, et même s'il s'agissait de parler de viande de chien et de fausses limaces, ben ça réveillait son estomac. La preuve, il commençait à gargouiller largement. L'appétit était là... Enfin, c'était pas vraiment comme si l'appétit était primordial pour la blondinette, l'appétit vient en mangeant, c'est bien connu, alors bon...

_________________
Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] 226826 Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] Hannah+Murray+Icon Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] M364bd71e0000_1_9658
Plantons des carottes, mes amis, et louons Squiddy!
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] _
MessageSujet: Re: Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]   Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas approcher, sujet dangereux! [Victoria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marauders'Epic :: Poudlard - 4ème Etage :: Salles de Bains et Toilettes pour Dames-